Comment choisir une méthode agile pour votre projet ?

20 Juin 2019

Gestion de projet en mode Agile

Lorsque la décision de gérer un projet en mode Agile est prise, la question à trancher semble être : « Quelle méthode choisir ? »

Et si une meilleure réflexion consistait plutôt à se demander quel fonctionnement Agile faut-il mettre en place ? Que doit-on faire pour que chaque personne du projet acquiert un état d’esprit Agile ?

Certes, partir d’une méthode précise (Scrum, SAFe, XP, Lean, …) et l’appliquer strictement apporte un argument difficilement contestable : ces méthodes existent depuis des années et ont été éprouvées sur des centaines de projets. On sait qu’elles fonctionnent ! Certes…

Néanmoins, ne vaut-il mieux pas considérer en priorité le projet, qui est forcément spécifique, et surtout les personnes, leurs envies, leurs expériences, leur motivation, leur maturité Agile, … afin de construire une organisation efficace ?
Après tout, l’un des fondements de l’Agilité consiste justement à laisser les équipes s’auto-gérer et choisir leur mode de fonctionnement Agile.

Plutôt que de piocher dans une liste à la Prévert de toutes les méthodes Agiles répertoriées à ce jour, il est nettement préférable de définir le fonctionnement Agile du projet d’après son contexte, ses contraintes et ses spécificités.
Pour ce faire, il conviendra de répandre, de diffuser, d’inculquer un état d’esprit Agile sur le projet.

Le manifeste Agile

Cet état d’esprit s’appuiera bien sûr fortement sur les quatre valeurs et les douze principes du Manifeste Agile.

L’objectif est bien le sommet de la pyramide : l’état d’esprit !
Une organisation est Agile lorsque tous ses membres s’appliquent à transmettre l’information dans un souci de transparence, à se remettre en cause, à investiguer ensemble pour déterminer les causes de dysfonctionnement éventuel et, enfin, à s’adapter en permanence pour améliorer le fonctionnement global des équipes du projet.

« Livrer rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée. »

« A intervalles réguliers, l’équipe réfléchit aux moyens de devenir plus efficace, puis règle et modifie son comportement en conséquence. »

« Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement. »

Comment choisir une méthode Agile qui va respecter, entre autres, les trois principes énoncés ci-dessus, parmi les douze que compte le Manifeste Agile ?
Un élément de réponse est apporté par deux autres principes :

  • « Les meilleures architectures, spécifications et conceptions émergent d’équipes auto-organisées. »
  • « La simplicité, c’est-à-dire l’art de minimiser la quantité de travail inutile, est essentielle. »

La meilleure méthode Agile

La meilleure méthode Agile est donc celle qui sera mise en place spécifiquement pour un projet, celle qui sera conçue par l’équipe et pour l’équipe, celle qui remportera l’adhésion de tous, celle qui sera appliquée avec sérieux et rigueur ! La meilleure méthode du monde ne fournira pas les résultats attendus si elle n’est pas appliquée correctement et avec entrain.

Pour construire cette méthode idéale qui s’appliquera parfaitement à votre projet, l’inspiration sera donnée par la multitude de frameworks et autres méthodes Agiles. En pratique, il s’agit souvent de compositions autour de Scrum, Kanban, eXtreme Programming et SAFe ou Spotify pour les plus grands projets

Attention de ne pas faire du Scrum pour faire du Scrum. Ou du SAFe pour faire du SAFe… Ne pas oublier le bon sens et la logique !
La finalité est la réussite du projet. Le choix d’une méthode Agile n’est qu’un moyen pour y parvenir.

En conclusion, soyez souple dans le choix et la définition de la méthode mais très strict dans son application !