5 bénéfices de l’agilité

18 Juillet 2019

Rapport Agilité VersionOne

Chaque année, VersionOne publie son rapport sur l’état de l’Agilité à travers le monde. Les réponses viennent d’entreprises et d’organisations présentes en Europe, Afrique, Amériques du sud et du nord, Asie et Australie / Nouvelle-Zélande. Même si 77% des sondés sont situés en Europe ou en Amérique du Nord, cette diversité géographique permet d’établir une vue globale sur l’état de l’Agilité.

Le 13ème rapport annuel est téléchargeable sur le site VersionOne

Ces rapports annuels fourmillent d’informations très intéressantes et offrent une véritable analyse en profondeur des organisations et entreprises utilisant l’agilité.

Nous allons plus particulièrement mettre l’accent sur les bénéfices de l’agilité.

5 bénéfices de l’agilité

Plutôt qu’une simple liste des 5 bénéfices de l’agilité, nous allons étudier l’écart entre les bénéfices constatés et les raisons initiales pour lesquelles ces entreprises ont choisi un fonctionnement en mode agile.

Commençons donc par lister les raisons principales pour lesquelles les entreprises souhaitent recourir à l’agilité :

  1. 74% pour accélérer la livraison des logiciels
  2. 62% pour mieux gérer la possibilité de changement des priorités
  3. 51% pour accroitre la productivité
  4. 50% pour mieux aligner la vision métier et la vision DSI
  5. 43% pour améliorer la qualité logicielle

Voyons maintenant ci-dessous quels sont les cinq bénéfices réellement constatés…

Gestion du changement des priorités – 69%

La deuxième raison d’adoption de l’agilité est en fait le premier bénéfice constaté. Il n’y a pas vraiment de surprise. D’abord, parce que tout le monde pense essentiellement à la gestion du changement et à la capacité à accepter ce changement lorsque qu’on évoque l’agilité. Ensuite, parce que 62% des entreprises qui font le choix de l’agilité le font pour cette raison de gestion du changement et 69% des entreprises constatent le bénéfice sur ce point précis.

Le faible écart entre la raison initiale et le bénéfice constaté prouve que la gestion du changement des priorités est assurément un point crucial dans le choix de la mise en place d’une approche agile.

Meilleure visibilité sur le projet – 65%

Une meilleure visibilité sur le projet consiste surtout à déterminer une excellente prévision concernant les livraisons partielles et finale. Ce sujet arrive en sixième position des raisons d’adoption de l’agilité avec 43%. Pourtant, le bénéfice est constaté à hauteur de 65%. On tient là un écart important.

Beaucoup de personnes imaginent à tort que mener un projet en mode Agile permettra d’être plus rapide. C’est vraiment l’une des idées reçues auxquelles il faut tordre le cou. Le projet ne sera pas réalisé plus vite parce qu’il est géré en agile ! En revanche, il sera plus précis, de meilleure qualité et plus prévisible. Avec des outils simples que sont la vélocité des équipes et un diagramme « burnup », on pourra estimer la phase d’atterrissage du projet. S’il est constaté une dérive importante par rapport à la date de fin initialement souhaitée, et sans remettre en question la qualité logicielle, notion non-négociable en agile, on pourra agir sur l’un des trois paramètres suivants :

  1. Le périmètre pourra être réduit. Au moins, dans un premier temps afin de tenir les délais initiaux.
  2. La durée pourra être prolongée, entérinant de fait une dérive temporelle du projet. L’important est de le savoir le plus tôt possible afin de prévenir rapidement toute personne concernée par le projet.
  3. Le coût pourra être ajusté à la hausse. Par exemple, en renforçant les équipes, leur permettant ainsi d’augmenter leur vélocité.

C’est clair et net ! Pour gommer le fameux effet tunnel du cycle en V, rien ne vaut l’adoption de l’agilité !

Meilleur alignement avec les besoins Métier – 64%

Là encore, le bénéfice constaté est bien supérieur à la raison d‘adoption de l’agilité. Seules 50% des entreprises choisissent l’agilité pour une meilleure compréhension entre les visions Métier et IT.

Cela peut s’expliquer par deux notions fortes en agile :

  • Information et transparence.
  • Implication du client.

Le terme « client » est ici à prendre au sens large. Ce peut être un client externe, interne, un autre service de l’entreprise ou carrément des consommateurs extérieurs. L’importance affirmée par les méthodes agiles de prendre soin de la communication et veiller à ce que tout le monde, concerné par le projet à des degrés divers, discute régulièrement amène cet excellent résultat.

Ambiance et esprit d’équipe – 64%

Et encore un écart très important pour cet indicateur ! Une entreprise sur trois, 34% exactement, adopte l’agile pour améliorer le moral de l’équipe. Pourtant, deux entreprises sur trois constatent un changement notable et positif.

Ici, il faut certainement mettre en avant la notion de hiérarchie qui tend clairement à disparaitre avec l’agilité. Un principe agile recommande l’auto-organisation des équipes et leur laisse le soin de s’améliorer elles-mêmes. Chacun est plus à même de trouver sa place et de comprendre son apport sur le projet. Les développeurs, par exemple, ne sont plus là pour écrire du code mais pour proposer et défendre une implémentation technique élégante et efficace. Le fait que l’équipe de réalisation, développement et test, s’engage sur un périmètre à livrer itération après itération est aussi particulièrement valorisant.

Rapidité de livraison – 63%

On obtient un écart raisonnable, 10%, avec la raison d’adoption de l’agilité.

Ce qu’il faut voir ici, c’est l’habitude très souvent rencontrée sur les projets Agile de mettre à disposition des premiers utilisateurs un MVP, c’est-à-dire un produit minimum mais suffisant pour recueillir des retours et des informations importantes. Impliquer le client ou l’utilisateur final et être capable d’adaptation rapide par une acceptation efficace du changement permet de garantir la pertinence de ce qui est livré.

Non seulement, l’agilité permet de livrer vite une première version mais surtout de livrer bien le projet complet.

Conclusion

Les bénéfices récoltés lors d’un passage à l’agilité sont nombreux et pertinents ! Ils sont surtout parfaitement connus grâce aux études annuelles de VersionOne qui répertorient les retours d’expériences de multiples entreprises à travers le monde.

Il ne reste plus qu’à choisir une méthode agile !