Low-code : comment faire pour développer plus vite ?

03 Juillet 2019

Développer plus rapidement une application

  • Développer plus rapidement une application présente au moins deux avantages notables :

    1. Délivrer rapidement les bonnes applications créé de la valeur pour l’entreprise (Time-to-Market / Time-to-Business-Value).

      Nous sommes dans l’ère de l’instantanéité : les utilisateurs finaux veulent voir leurs besoins fonctionnels satisfaits le plus rapidement possible. Une nouvelle application doit pourvoir être mise sur le marché avant que les concurrents ne proposent des fonctionnalités équivalentes voire supérieures. Même pour des applications complexes, une grande vitesse de production et de livraison apporte la possibilité de transformer les idées en applications entièrement fonctionnelles en quelques jours ou en quelques semaines.

    2. Réduire les coûts de développement.

      Le tarif journalier d’un développeur est élevé. Augmenter la taille de l’équipe de développement pour tenter de produire plus vite une application aura une incidence très forte sur le budget global. Tout en gardant à l’esprit que 20 développeurs ne coderont assurément pas deux fois plus vite que 10 développeurs !

Comment faire pour développer plus vite revient à fournir aux développeurs de meilleurs outils pour produire plus d’applications sans augmenter la taille de l’équipe. Car le développement d’applications reste encore très artisanal. On développe encore tout à la main.

C’est beaucoup trop long et beaucoup trop cher !

Application professionnelle informatique ERP

Prenons un exemple concret…

Celui d’une application professionnelle d’informatique de gestion du type ERP. Les profils fonctionnels et experts Métier de l’entreprise ont besoin d’un moteur de recherche pour lister les clients selon leur nom, leur répartition géographique ou encore la date de leur dernière commande. Ils ont également besoin d’un moteur de recherche pour les produits proposés par leur entreprise, cette fois selon le nom du produit, sa référence ou sa disponibilité en stock. Ils ont également besoin d’un moteur de recherche pour analyser les factures émises selon leur montant, le statut de livraison ou encore l’agent responsable de la commande.
Le code résultant pour ces trois besoins, somme toute assez similaire, sera-t-il vraiment différent au point de nécessiter un développement manuel spécifique pour chacun de ces cas ?
Au contraire, ne peut-on envisager une trame commune, un fil rouge qui adapterait un code commun aux entités métier et à leurs attributs ?

C’est tout à fait possible en automatisant la production de code ! De plus, ce type de code est couramment appelé « plomberie » dans le jargon des développeurs eux-mêmes. C’est du code répétitif qui exploite les données de l’entreprise et les fait transiter à travers les couches de l’architecture logicielle (Données, Métier, Services, Présentation) pour les restituer à l’utilisateur par des écrans. On ne trouvera pas ici de règles de gestion, de règles métier ou de traitement très poussé sur les données. Bref, très peu de valeur ajoutée…
Il vaut donc mieux mettre en place une production automatique de ce genre de code afin d’obtenir le code-source nécessaire de manière beaucoup plus rapide. Et donc moins onéreuse.

Imaginez maintenant que le besoin d’un moteur de recherche soit exprimé pour 10, 20, 30 ou 50 entités Métier…
Le gain de temps et de productivité pour générer cette masse de code finalement identique et pouvant s’appliquer sur des entités différentes est tout simplement phénoménal !

Plateforme « low-code »

Cette technique pour développer plus vite est connue depuis quelques années et s’appelle le « low-code ».
D’après la définition donnée par le cabinet Forrester : « une plateforme low-code permet une livraison rapide des applications métier avec un minimum de développement manuel et une configuration et un déploiement rapides. »

L’idée maîtresse de l’approche « low-code » est de ne pas perdre de temps à tout coder manuellement !
Ainsi, l’équipe de développement, dont l’intervention reste évidemment absolument nécessaire, peut se consacrer au code à forte valeur ajoutée, c’est-à-dire l’implémentation des règles métier et de gestion avancée.

Le « low-code » n’est pas un simple générateur de code mais un producteur d’applications complètes. Ainsi, il est tout à fait possible d’automatiser la production de l’architecture logicielle, de l’organisation du code et assurer la structure de la solution technique. La prise en charge de tous ces aspects garantit un développement applicatif bien plus rapide !

Et ce n’est pas valable pour une seule application : la même approche reste valable pour toutes les applications d’un même système d’information. Au-delà du gain de vitesse et de productivité apporté, d’autres avantages se dégagent, notamment celui de l’homogénéité technique. Utiliser un outil produisant une grande partie du code nécessaire aux applications assurera une qualité logicielle constante quelle que soit l’application.

Développement rapide d’applications d’entreprise

Aujourd'hui, la demande croissante pour de nouvelles applications oblige votre organisation à repenser son approche du développement d'applications d'entreprise. Les plateformes low-code contribuent à résoudre ce défi en permettant aux développeurs de créer rapidement et facilement des applications pertinentes qui auront un impact important sur vos résultats.